Edito du 16 octobre

Consécration au Sacré-Coeur

Le dimanche 6 novembre, à la fin de la retraite prêchée par le père Joël Guibert sur la Miséricorde divine, je consacrerai nos paroisses au Sacré- Cœur de Jésus. Tous ceux qui le désirent pourront vivre un acte de consécration personnelle. Il s’agit de renouveler la consécration de notre Baptême en choisissant de répondre par notre amour toujours plus intense à l’Amour de Dieu révélé par le Cœur transpercé de Jésus sur la Croix, élément central de notre foi que nous avons pu approfondir en ce Jubilé de la Miséricorde. En résumé : nous ouvrir à Son Amour et répondre par notre amour. Le Lui dire. Nous engager. Vivre une consécration, c’est exprimer solennellement ce que nous voulons vivre dans tous les sacrements et en particulier dans l’Eucharistie. Nous consacrer au Sacré-Cœur, c’est nous donner tout entier en toute confiance au Christ. C’est Lui donner toute notre personne, tous nos biens intérieurs et extérieurs, pour Lui appartenir vraiment. C’est ce que nous vivons dans chaque communion reçue dignement : nous recevons le Christ qui a donné Sa Vie pour nous et nous Lui donnons toute notre vie. Consacrer Saint-Urbain et Sainte-Marie des Vallées au Sacré-Cœur dans le cadre du Jubilé de la Miséricorde, c’est blottir nos paroisses et tous leurs paroissiens dans le Cœur de Jésus pour que nos paroisses brûlent du feu de l’Amour de Dieu. Belle perspective que je désire de tout mon cœur !

Abbé Dedieu, Curé

14 Oct 2016