Edito du jeudi 5 mai

Aujourd’hui nous fêtons l’ascension du Christ au ciel. Nous sommes unis à l’Eglise dans le monde entier pour crier de joie : « le Seigneur Jésus règne avec le Père et le Saint-Esprit pour les siècles des siècles ».

Depuis quarante jours, nous vivons ensemble le triomphe du Christ sur la mort. C’est Lui qui a payé le prix de nos vies sur la croix et, par son sang, nous a aimés, appelés, rachetés, pardonnés, et purifiés. Il est victorieux et assis à la droite de son Père.

Dieu n’est pas là-haut dans les nuages, éloigné de la réalité et non plus indifférent aux besoins de ses enfants. Pour nous, chrétiens, si nous nous aimons, Dieu sera toujours présent.

La première lecture nous précise que deux hommes en vêtement blanc, c’est-à-dire, deux anges dirent aux apôtres : « Ne restez pas là à regarder le ciel », nous aussi ne restons pas les yeux en l’air perdus dans nos rêves, mais vivons cette réalité merveilleuse : « le ciel est en chacun de nous, car par notre baptême nous avons déjà la vie de Dieu en nous »

« Allez proclamer la Bonne Nouvelle à toutes les Nations » nous demande Jésus dans l’évangile. Mais avant de partir il faut vivre l’expérience personnelle de la rencontre avec Jésus.

Bendiciones P. Alfredo BURBANO

17 Mar 2016